Image monde - Attijari Trade

drapeau Allemagne Allemagne : Investir

Dans cette page : Les IDE en chiffres | Pourquoi choisir d'investir en Allemagne | La protection des investisseurs étrangers | Les procédures relatives à l'investissement étranger | Les terrains et les immeubles | L'aide à l'investissement | Les opportunités d'investissement | Les secteurs où les opportunités d'investissement sont moindres | Trouver de l'aide pour des informations complémentaires

 

Les IDE en chiffres

L'Allemagne est considérée comme un pays attractif pour les investissements directs étrangers, mais ces dernières années, l'afflux d'IDE a été entravé par la récession mondiale et la crise de la zone euro qui a suivi. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2022 de la CNUCED, les entrées d'IDE en Allemagne ont diminué de plus de moitié en 2021, totalisant 31,26 milliards USD contre 64,59 milliards USD un an plus tôt. Le stock d'IDE a légèrement augmenté en 2021 pour atteindre plus de 1 100 milliards USD. Le pays est traditionnellement un investisseur clé : après une forte baisse en 2020, les investissements sortants de l'Allemagne ont atteint 151,6 milliards USD en 2021, marquant une augmentation de 150,2 % en glissement annuel. Selon les données de l'Agence nationale du commerce et de l'investissement (GTAI), les États fédéraux allemands ont enregistré 1 806 projets d'IDE (hors fusions et acquisitions) en 2021, soit une augmentation de 7 % par rapport à l'année précédente. La même année, le nombre de projets (1 851) a presque entièrement rebondi par rapport aux niveaux d'avant COVID, avec 1 806 entreprises internationales s'installant en Allemagne sous la forme d'investissements greenfield.
Les IDE en Allemagne sont principalement détenus par le Luxembourg, les Pays-Bas, les États-Unis, la Suisse et le Royaume-Uni, qui représentent plus de 60 % du stock total. La France, l'Irlande, l'Italie, l'Autriche et le Japon investissent également dans le pays. Les IDE sont principalement orientés vers la finance et l'assurance, l'industrie et le commerce, l'information et la communication, les activités de gestion et de conseil, et l'immobilier. Les dernières données de l'OCDE montrent qu'au premier semestre 2022, les entrées d'IDE en Allemagne ont atteint un total de 17,7 milliards USD, soit plus de huit fois plus qu'au second semestre de l'année précédente. En 2022, Intel et Northvolt ont annoncé des projets d'expansion massifs, qui valaient respectivement au moins 17 milliards EUR et 4 milliards EUR.


Parmi les atouts du pays figurent un réseau industriel très puissant et diversifié, une main-d'œuvre hautement qualifiée maîtrisant bien l'anglais, des infrastructures fiables, un climat social favorable, un cadre juridique stable et une localisation au cœur de l'Europe. Ses principales faiblesses sont un taux d'imposition élevé (pour les particuliers comme pour les entreprises), une législation du travail plutôt rigide et une forte dépendance vis-à-vis des industries automobile et mécanique. Le classement Economist Business Environment place l'Allemagne à la 13e place sur 82 pays en termes d'environnement des affaires. Cependant, The Economist note que le pays est plus exposé que la plupart des autres grandes économies à revenu élevé aux retombées à court terme et aux risques énergétiques du conflit russo-ukrainien. Les contraintes pesant sur le classement comprennent une charge fiscale élevée sur les revenus du travail et sur les entreprises, combinée à des coûts administratifs élevés. L'Allemagne se classe 8e parmi les 132 économies de l'indice mondial de l'innovation 2022 et 14e sur 177 pays selon l'indice de liberté économique 2023.

 
Investissement Direct Etranger 202020212022
Flux d'IDE entrants (millions USD) 56.20446.46811.053
Stocks d'IDE (millions USD) 1.153.0991.057.9901.007.533
Nombre d'investissements greenfield* 1.1051.395984
Value of Greenfield Investments (million USD) 26.50447.23134.398

Source : UNCTAD, Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 

STOCKS D'IDE PAR PAYS ET PAR SECTEUR D'ACTIVITÉ

Les pays investisseurs 2019, en %
Luxembourg 18,0
Pays-Bas 17,0
Etats-Unis 11,0
Suisse 8,0
Royaume-Uni 7,0
France 5,0
Irlande 5,0
Italie 3,0
Autriche 3,0
Japon 3,0
Les secteurs investis 2019, en %
Services financiers et d'assurance 33,0
Secteur manufacturier 24,0
Vente de gros et de détail, maintenance 11,0
Information et communication 6,0
Activités administratives et de support 5,0
Immobilier 5,0

Source : OCDE Statistiques, Dernières données disponibles.

 
Les formes de sociétés préférées par les investisseurs
GmbH
Les formes d'établissements préférés par les investisseurs
Distributeurs, Agent commercial.
Les principaux investisseurs
Ford, General Motors, Exxon Mobil, Sony, Toshiba (Aléman), Total.
Les sources statistiques
Office statistique d'Allemagne
Germany Trade and Invest

Retour vers le haut

Pourquoi choisir d'investir en Allemagne

Les points forts

Les points forts de l'Allemagne sont nombreux :

  • Une position stratégique au cœur de l'Europe ;
  • Une stabilité politique et une bonne insertion dans les relations internationales ;
  • La plus vaste population de l'Union européenne ;
  • Des infrastructures parmi les plus développées d'Europe ;
  • Une forte base manufacturière (près d'un tiers du PIB) ;
  • Force des exportations (produits haut de gamme et clients diversifiés) ;
  • Des technologies et expertises avancées ;
  • Une main-d’œuvre très qualifiée ;
  • Des finances publiques assainies ;
  • Une fiscalité compétitive.
Les points faibles

Les faiblesses de l'Allemagne en matière d'IDE sont les suivantes :

  • La partie orientale du pays peine à combler son retard dans de nombreux domaines ;
  • La démographie vieillissante pèse sur la croissance ;
  • L'économie allemande dépend étroitement des exportations, notamment vers la Chine ;
  • Des infrastructures vieillissantes ;
  • Un secteur des services peu productif ;
  • Insuffisant développement des starts-ups ;
  • Un faible ratio investissement / PIB et un manque d'ingénieurs.
Les mesures mises en place par le gouvernement
L'Allemagne se distingue par un climat des affaires conformes aux standards internationaux et par la transparence de son système judiciaire. Le gouvernement allemand met en place des mesures visant à encourager l'investissement sur son territoire :

  • Subventions pour les investissements (Programme d'incitations en espèces : GRW)
  • Subventions de R&D pour différentes catégories de recherche (recherche fondamentale, recherche industrielle, développement expérimental)
  • Subventions pour l'embauche de personnel (programmes axés sur l'aide au recrutement, l'aide à la formation, les subventions salariales et la formation sur le lieu de travail)
  • Prêts publics
  • Garanties publiques

Pour plus d'informations, visitez le site web de Germany Trade & Invest (GTAI).

Retour vers le haut

La protection des investisseurs étrangers

Les conventions bilatérales d'investissement signées par l'Allemagne
L'Allemagne a signé de nombreux traités bilatéraux d'investissement. Pour voir la liste des pays participants, consultez le site de la CNUCED.
Les controverses enregistrées auprès de la CNUCED
Le Navigateur ISDS contient des informations sur les cas d'arbitrage international connus, engagés par des investisseurs contre des États en vertu d'accords internationaux d'investissement. L'Allemagne est impliquée dans 69 affaires en tant qu'État d'origine du demandeur et dans 4 affaires en tant qu'État défendeur.
Les organismes offrant leur assistance en cas de désaccord
ICCWBO , Cour internationale d'arbitrage, Chambre de commerce internationale
ICSID , Centre international pour le règlement des disputes d'investissement
Membre de l'Agence Multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA)
L'Allemagne est signataire de la Convention du MIGA.
 
Comparaison internationale de la protection des investisseurs Allemagne OCDE Etats-Unis
Index de transparence des transactions* 5,0 6,5 7,0
Index de responsabilité des managers** 5,0 5,3 9,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 5,0 7,3 9,0

Source : The World Bank - Doing Business, Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les procédures relatives à l'investissement étranger

La liberté d'établissement
Les investisseurs étrangers sont généralement soumis aux mêmes conditions que les investisseurs allemands et il n'existe pas de contrôles administratifs spécifiques aux investissements étrangers en Allemagne, ni de lois ou d'autorités réglementaires clés spécifiques qui régissent les investissements étrangers. Les industries réglementées (telles que les produits pharmaceutiques, les produits militaires, les substances radioactives, etc.) sont soumises à des contrôles spéciaux.
La réglementation concernant les prises de participation

En vertu de l'ordonnance sur le commerce extérieur et les paiements, le ministère fédéral de l'économie peut interdire ou restreindre l'acquisition directe ou indirecte d'au moins 10 % des droits de vote dans une société allemande. Il existe deux domaines de contrôle :

  • Examen spécifique à un secteur, par exemple le secteur de la défense
  • Examen intersectoriel, en application de l'ordre public ou la sécurité publique dans des secteurs sensibles tels que les infrastructures critiques et les logiciels pour le secteur de l'énergie, des technologies de l'information et de la santé
Les obligations de déclaration
L'agence de promotion des investissements étrangers dans le pays permet de s'informer sur les autorisations nécessaires à l'implantation.
Les dernières modifications apportées à la loi allemande sur les investissements étrangers (la loi GFI) ont été adoptées par le Parlement allemand le 17 juin 2020 et sont entrées en vigueur le 16 juillet 2020, date à laquelle la loi GFI a été publiée au Journal officiel fédéral.
L'organisme auprès duquel déclarer l'investissement
Federal Ministry for Economic Affairs and Energy (BMWi)
Demande d'autorisation spécifique
Les investissements doivent être régis par les politiques et les procédures propres au secteur.

Les ventes d'actions privées sont généralement soumises aux conditions de clôture/conditions préalables suivantes :

  •   Autorisation du contrôle des fusions par l'Office fédéral des ententes ou la Commission européenne.
  •   Autorisation du contrôle des investissements étrangers par le ministère de l'économie et de la technologie.

En vertu de l'ordonnance sur le commerce et les paiements extérieurs, le ministère fédéral de l'économie peut interdire ou restreindre l'acquisition directe ou indirecte d'au moins 10 % des droits de vote dans une société allemande. Il existe deux domaines de contrôle :
- Examen spécifique à un secteur, par exemple le secteur de la défense.
- Examen intersectoriel, en application de l'ordre public ou de la sécurité publique dans un secteur sensible tel que les infrastructures critiques et les logiciels pour le secteur de l'énergie, de l'informatique et de la santé.

Retour vers le haut

Les terrains et les immeubles

Les solutions temporaires
Services de bureau temporaires
La possibilité d'acheter un terrain ou un bâtiment industriel ou commercial
Il n'existe aucune restriction à la propriété ou à l'occupation de biens immobiliers par des étrangers en Allemagne.
Les risques d'appropriation
Selon la loi allemande, pour des raisons d'utilité publique uniquement et de façon non-discriminatoire, les propriété privées peuvent être soumises à une procédure d'expropriation. Le processus doit être transparent, et les victimes doivent recevoir une compensation rapide, adéquate et effective.

Retour vers le haut

L'aide à l'investissement

Les formes d'aide
L'Allemagne offre de nombreuses incitations à tous les investisseurs, quelle que soit leur nationalité ou leur origine.
Les mesures d'incitation peuvent être structurées comme suit :

  •     Incitations fiscales.
  •     Incitations en espèces (subventions versées dans le cadre d'investissements avérés).
  •     Prêts à des conditions préférentielles ou garanties.
  •     Investissements en capital/actionnariat par les autorités publiques, dans des cas exceptionnels.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site web de Germany Trade and Invest

Les domaines privilégiés
Des aides d'État sont accordées dans toute l'Allemagne pour la création d'emplois (à long terme), le développement de la recherche, du développement et de l'innovation (R&D), la protection de l'environnement, les garanties publiques et les programmes de prêts publics.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site de l'agence de développement économique de la République fédérale d'Allemagne, Germany Trade & Invest (GTAI).
Les zones géographiques privilégiés
Les régions ayant les taux d'incitation les plus élevés offrent des subventions pouvant atteindre 30 % des dépenses éligibles pour les petites entreprises. Les petites entreprises situées dans les régions frontalières avec la Pologne peuvent recevoir jusqu'à 40 % de financement. Ces régions aux taux d'incitation les plus élevés sont principalement situées en Allemagne de l'Est. (Macklenburg-Vorpommern, Brandebourg, Saxe, Saxe-Anhalt, Thuringe).
Les zones franches
La partie orientale de l'Allemagne. Il existe 5 zones franches, établie selon la réglementation européenne: Bremerhaven, Cuxhaven, Deggendorf, Duisburg et Hambourg.
Organismes d'aides publiques et de financement
Germany Trade & Invest (GTAI)
 
 

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les secteurs économiques clés
Les produits de consommation, car le nombre d'habitants est le plus élevé d'Europe, les produits de sous-traitance car l'Allemagne est le champion des machines-outils. Ce secteur pourrait connaitre un nouvel essor avec le développement de processus industriels numériques. Les autres secteurs clés sont : matériaux de pointe, industrie aérospatiale, agriculture, industrie automobile, industries pharmaceutique et chimique, commerce de gros et détail et commerce en ligne.
Les secteurs à fort potentiel
Services aux consommateurs, secteurs high-tech, multimédia, électronique, santé et biotechnologies, les énergies renouvelables (ambitieux plans de développement dans les domaines du solaire et de l'éolien et du stockage d'énergie renouvelable).
Les programmes de privatisation
Aucun programme de privatisation n'est en cours. Par principe, l'Allemagne traite les étrangers équitablement en cas de privatisation.
Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres en Allemagne
Ted - Marchés publics européens, Opportunités d'affaires dans l'UE
DgMarket, Appels d'offres dans le monde

Retour vers le haut

Les secteurs où les opportunités d'investissement sont moindres

Les secteurs monopolistiques
L'éducation. Les entreprises publiques en Allemagne se limitent aux services publics de base (eau, énergie et transport ferroviaire).

Retour vers le haut

Trouver de l'aide pour des informations complémentaires

Les agences d'aide à l'investissement
Germany Trade & Invest (GTAI)
Les autres ressources utiles
Guide de l'investissement en Allemagne (GTAI)
Les guides de l'investisseur
Faire des affaires et investir en Allemagne (PwC)
 
 
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Décembre 2023