Image monde - Attijari Trade

drapeau Chine Chine : Profil commercial

Dans cette page : Les chiffres du commerce international | Accords internationaux et procédures douanières | Les normes

 

Les chiffres du commerce international

Grâce à son énorme excédent commercial au cours des dernières années, la Chine est devenue le premier exportateur mondial et se classe au deuxième rang des plus grands importateurs mondiaux. Malgré ses politiques strictes, le pays est assez ouvert au commerce extérieur, qui représentait 35 % de son PIB en 2020 (Banque mondiale, 2022). Les principales exportations de la Chine comprennent les équipements électriques et électroniques (27%), les machines, les réacteurs nucléaires, les chaudières (17%), les meubles, les enseignes lumineuses, les bâtiments préfabriqués (4,2%), les plastiques (3,7%), l'optique, la photo, appareils techniques, médicaux (3,1%), véhicules autres que ferroviaires, tramways (2,9%), autres articles textiles confectionnés, ensembles, friperie (2,9%). D'autre part, le pays importe principalement des équipements électriques et électroniques (27%), des combustibles minéraux, des huiles, des produits de distillation (13%), des machines, des réacteurs nucléaires, des chaudières (9,3%), des scories et cendres de minerais de fer (8,8%). %), appareils optiques, photo, techniques, médicaux (4,8%), véhicules autres que ferroviaires, tramway (3,6%). Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit un rebond de 5,7% du volume des exportations de biens et services de ce pays en 2022, après une hausse de 4% en 2020 ; et une augmentation de seulement 3,2 % de ses importations en 2022 après un bond de 10,9 % en 2021 et de 0 % en 2020 (IMF Country Report, 2021).


Les principaux partenaires du pays sont les États-Unis, le Japon, la Corée du Sud, le Vietnam, l'Australie et l'Allemagne. Les tensions dans les relations économiques entre les États-Unis et la Chine ont accru les incertitudes commerciales en 2020 et 2021, étant donné que les États-Unis sont le principal partenaire commercial du pays (l'excédent commercial de la Chine avec les États-Unis en 2020 était de 255,5 milliards USD après un record historique de 323,3 milliards en 2018 ). Des tensions similaires étaient en jeu avec l'Australie, mais avec moins de conséquences pour la Chine. Cependant, le gouvernement chinois a adopté des politiques économiques plus souples pour atténuer les risques croissants pesant sur la croissance future. Le 15 novembre 2020, la Chine a signé le Partenariat économique global régional (RCEP) avec 14 autres pays de l'Indo-Pacifique. Cet accord de libre-échange est le plus important accord commercial de l'histoire, couvrant 30 % de l'économie mondiale. Il comprend l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN : Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam) et les partenaires de l'accord de libre-échange de l'ASEAN (Australie, Chine, Inde, Japon, Nouvelle-Zélande et République de Corée). Le RCEP couvre les biens, les services, l'investissement, la coopération économique et technique. Il crée également de nouvelles règles pour le commerce électronique, la propriété intellectuelle, les marchés publics, la concurrence et les petites et moyennes entreprises.

Le commerce est devenu une partie de plus en plus importante de l'économie globale de la Chine, et il a été un outil important utilisé pour la modernisation économique. Comme indiqué par l'OMC en 2021, les exportations de biens en 2020 étaient de 2 590,2 milliards USD et les importations de 2 057,2 milliards USD, tandis que les exportations et les importations de services en 2020 ont atteint respectivement 278 milliards USD et 377,5 milliards USD. La Chine a signalé une augmentation globale de 5 % des exportations et une diminution de 8 % des importations pour 2020. Selon les données de la Banque mondiale de 2021, l'excédent commercial de la Chine pour les marchandises s'élevait à 535,37 milliards USD en 2020, contre 425,2 milliards USD en 2019. La balance commerciale globale (y compris les services) était de 369,67 milliards USD en 2020, contre 131,84 milliards l'année précédente.

 
Valeurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 1.587.4311.843.7932.135.7482.078.3862.057.217
Exportations de biens (millions USD) 2.098.1612.263.3452.486.6952.499.4572.590.221
Importations de services (millions USD) 453.014464.133520.683496.967377.528
Exportations de services (millions USD) 208.488226.389269.697281.651278.084

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

 
Indicateurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Commerce extérieur (en % du PIB) 36,937,637,535,834,5
Balance commerciale (hors services) (millions USD) 488.883475.941380.074392.993515.000
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 255.737217.01087.905131.844369.673
Importations de biens et services (en % du PIB) 17,317,918,317,316,0
Exportations des biens et services (en % du PIB) 19,619,719,118,518,5

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

 
Prévisions du commerce extérieur 2022 (e)2023 (e)2024 (e)2025 (e)2026 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 2,21,93,43,83,8
Volume des importations de biens et services (variation annuelle en %) -2,41,73,94,84,8

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2021
Etats-Unis 17,2%
Hong Kong SAR, Chine 10,4%
Japon 4,9%
Corée du sud 4,4%
Vietnam 4,1%
Voir plus de pays 59,0%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2021
Corée du sud 8,0%
Japon 7,7%
Etats-Unis 6,7%
Australie 6,1%
Chine
5,8%
Voir plus de pays 65,7%

Source : Comtrade, Dernières données disponibles.

 

Principaux produits échangés

3.362,3 Mds USD de produits exportés en 2021
Postes téléphoniques d'usagers, y.c. les tél...Postes téléphoniques d'usagers, y.c. les téléphones pour réseaux cellulaires et pour autres réseaux sans fil; autres appareils pour la transmission ou la réception de la voix, d'images ou d'autres données, y.c. les appareils pour la communication dans un réseau filaire ou sans fil [tel qu'un réseau local ou étendu]; leurs parties (à l'excl. des ceux du n° 8443, 8525, 8527 ou 8528) 7,7%
Machines automatiques de traitement de...Machines automatiques de traitement de l'information et leurs unités; lecteurs magnétiques ou optiques, machines de mise d'informations sur support sous forme codée et machines de traitement de ces informations, n.d.a. 6,1%
Circuits intégrés électroniques, et leurs partiesCircuits intégrés électroniques, et leurs parties 4,6%
Appareils d'éclairage, y.c. les projecteurs, et...Appareils d'éclairage, y.c. les projecteurs, et leurs parties, n.d.a.; lampes-réclames, enseignes lumineuses, plaques indicatrices lumineuses et articles simil., possédant une source d'éclairage fixée à demeure, et leurs parties, n.d.a. 1,5%
Diodes, transistors et dispositifs simil. à...Diodes, transistors et dispositifs simil. à semi-conducteur; dispositifs photosensibles à semi-conducteur, y.c. les cellules photovoltaïques même assemblées en modules ou constituées en panneaux (sauf génératrices photovoltaïques); diodes émettrices de lumière; cristaux piézo-électriques montés, et leurs parties 1,5%
Voir plus de produits 78,7%
2.684,4 Mds USD de produits importés en 2021
Circuits intégrés électroniques, et leurs partiesCircuits intégrés électroniques, et leurs parties 16,2%
Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineuxHuiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux 9,6%
Minerais de fer et leurs concentrés, y.c. les...Minerais de fer et leurs concentrés, y.c. les pyrites de fer grillées [cendres de pyrites] 6,8%
Gaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeuxGaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeux 2,6%
Minerais de cuivre et leurs concentrésMinerais de cuivre et leurs concentrés 2,1%
Voir plus de produits 62,7%

Source : Comtrade, Dernières données disponibles.

 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 

Principaux services échangés

Source : Département des statistiques des Nations Unies, dernières données disponibles

 

Le système de change

La monnaie locale
Yuan chinois (ou Renminbi) (CNY)
Le régime de change
Le contrôle des changes a été maintenu, mais les opérations sur compte courant n'y sont plus soumises. Le Renminbi n'est pas encore librement convertible.
Le niveau d'instabilité de la monnaie
Le taux de change est bas et sous-évalué. Le taux de change est de 7,46 yuan pour 1USD, alors que le FMI estime la parité à 1,96CNY pour 1USD. La volatilité de la monnaie augmentera avec les pressions internationales sur le gouvernement pour une réévaluation de la monnaie.
Taux de change au :

 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Yuan chinois (ou Renminbi) (CNY) - Taux de change annuel moyen pour 1 MAD 0,680,700,700,720,73

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

Retour vers le haut

Accords internationaux et procédures douanières

Les conventions internationales
Membre de l'Organisation Mondiale du Commerce
Signataire du Protocole de Kyoto
Signataire de la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d'extinction
Signataire de la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières des déchets dangereux et de leur élimination
Signataire du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone
La coopération économique internationale
La Chine est membre des organisations économiques internationales suivantes : Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), Association des nations de l'Asie du Sud-Est (partenaire de dialogue de l'ASEAN Plus Trois), G-20, G-24 (observateur), G-5, G-77, FMI, Alliance du Pacifique (observateur), OMC, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe la Chine, cliquez ici. L'adhésion de la Chine à des organisations internationales est également indiquée ici.
Free Trade Agreements
La Chine est membre du Partenariat régional économique global (RCEP) signé le 15 novembre 2020. La liste complète et actualisée des accords de libre-échange signés par la Chine peut être consultée ici.
Membre de la convention sur les admissions temporaires et utilisation des carnets ATA
Oui

A titre de rappel, ATA est un système permettant le libre mouvement des marchandises et leur admission temporaire. Les marchandises sont accompagnées d'un document unique dénommé carnet ATA qui est régi par des accords internationaux.
Membre de la convention TIR
Non

A titre de rappel, la convention TIR et son régime de transit contribue à faciliter les transports internationaux, notamment le transport routier, en Europe, au Moyen-Orient, mais aussi dans le reste du monde, tel qu'en Afrique et en Amérique Latine.
Les documents d'accompagnement à l'import
Les marchandises expédiées en Chine doivent être accompagnées des documents suivants :
- Certificats d'origine
- Le document administratif unique (DAU)
- La facture commerciale (en 3 exemplaires et en anglais.
)
- Contrat de vente en trois exemplaires
- Un certificat phytosanitaire (pour les produits agro-alimentaires
)
- Un certificat sanitaire (pour les viandes
)
- Un certificat pour la consommation humaine
- Un certificat de fumigation (pour les palettes en bois).
- Le certificat d'origine communautaire (pour les importations en provenance de l'UE.)
- Certificat de vente libre pour les cosmétiques.
- Les documents de transport et la liste de colisage.
- Traduction des ingrédients/composants en chinois.

Pour aller plus loin, consultez notre service Documents d'accompagnement.

Les zones franches
La Chine compte 21 zones franches (ZF). Les premières zones franches désignées ont été ouvertes à Shanghai en 2013, suivies du Guangdong, de Tianjin et du Fujian en 2015. La liste complète à jour des zones franches chinoises, y compris les six nouvelles zones franches établies en 2019 (Jiangsu, Shandong, Hebei, Heilongjiang, Guanxi et Yunnan), peut être consultée ici.
Pour plus d'informations
Ministère des Affaires Etrangères
Les barrières non-tarifaires
Seules les entreprises ou institutions autorisées par le Ministère du Commerce Extérieur et de la Coopération Économique (MOFTEC) peuvent réaliser des opérations de commerce extérieur. Deux modalités sont possibles : Société de Commerce Extérieur ou entreprises productives ayant le droit de commercer avec l'extérieur (import pour leur utilisation personnelle à condition d'avoir des courants d'exportation stables). Il existe aujourd'hui près de 9000 entreprises autorisées à réaliser des opérations de commerce extérieur en Chine (14 en 1979).
Plus de la moitié des importations en valeur de la Chine est soumise à des licences d'importations. L'autorisation initiale est émise par différents organismes en fonction du produit, mais la délivrance finale est subordonnée à l'acceptation par le MOFTEC. Pour obtenir ces autorisations, l'importateur doit posséder l'exacte réserve de change et prouver que l'importation est nécessaire. La délivrance des licences est souvent fonction du domaine d'activité, pouvant être encouragé, permis, restreint ou simplement interdit, selon la réglementation des investissements promulgués par la Chine. Il est dans tous les cas impératif de posséder de solides relations au sein de l'Administration Chinoise pour parvenir à obtenir ces licences.
Un grand nombre de marchandises importées en Chine sont soumises à inspection. Inspection préalable dans le pays exportateur pour certains produits (textiles notamment), ou bien inspection au port ou à l'aéroport d'arrivée pour vérifier que les produits sont bien en conformité avec les normes et standards chinois. Ces contrôles sont menés directement et exclusivement par les autorités chinoises.
Les secteurs pour lesquels un différend a été enregistré auprès de l'OMC
Papier, produits à base de métaux (acier, fer, étain, etc.), circuits intégrés, pièces automobiles, propriété intellectuelle, etc.
L'évaluation de la politique commerciale
Les pages de l'OMC dédiées à la Chine
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Barrières aux échanges, inventoriées par l'UE (en anglais)
Barrières sanitaires et phytosanitaires, inventoriées par l'UE

Retour vers le haut

 

Les normes

L'insertion dans le réseau international de normalisation
La SAC est membre de :
- L'Organisation Internationale de Standardisation (ISO) et de la Commission électronique internationale (IEC)
- L'APEC/SCSC, Sous-comité de Normes et Conformité de l'Organisation de Coopération Economique Asie-Pacifique
- L'ASEM/TFAP/SCA, Plan et Normes d'action de facilitation des échanges commerciaux et évaluation de conformité du Dialogue Asie-Europe (ASEM)
- Le Congrès de Normes de la Zone Pacifique (PASC)
L'obligation d'utiliser des standards
Les normes chinoises entrent dans au moins une des quatre grandes catégories: les normes nationales, les normes industrielles, les normes locales ou régionales, et les normes d'entreprise pour les entreprises individuelles. Les normes nationales peuvent être obligatoires (règlements techniques, protection de la santé publique, propriété privée et sécurité) ou volontaires, et ont préséance sur tous les autres types de normes. Les lois et règlements peuvent faire référence à des normes volontaires, ce qui rend la norme volontaire obligatoire. Pour certains produits, la Chine exige l'obtention d'une marque de certification de la sécurité et qualité (CCC). De nombreux organismes gouvernementaux chinois prescrivent des normes ou tests de produits industriels spécifiques selon leur juridiction, en plus des normes GB et de la marque CCC.
La classification des normes
GB

La liste des codes des standards chinois.

L'évaluation du système de standardisation
Le respect des normes est important pour les Chinois.
La consultation des normes on-line
Publications relatives aux standards chinois du SAC.
Les organismes de certification
Certification Obligatoire Chinoise (CCC)
AQSIQ

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Novembre 2022